Avertir le modérateur

10/07/2009

iNeoSensei Episode 1: Maman (Papa), comment on devient Maîtresse (Maître)?

Neoalchimiste-Signature.jpg

Le 7 juillet dernier, on a beaucoup parlé des nouveaux diplômés du Bac mais très peu ou même pas du tout des nouveaux enseignants. Car s'il y a des élèves et des nouveaux diplômés c'est qu'il y a derrière bien sûr des parents mais surtout des enseignants dévoués. Et donc le 7 juillet 2009, les futurs nouveaux enseignants ont eux aussi reçu leurs "diplômes". Sur l'académie de Créteil qui comprend le Val de Marne (94), la Seine Saint Denis (93) et la Seine Et Marne (77), seul 777 postes de professeurs des écoles étaient proposés. La suppression d’un emploi sur deux dans la fonction publique n'est pas qu'une fiction... Et parmi ces 777 nouveaux professeurs des écoles, votre humble serviteur... euh oui, moi. Donc dès la rentrée 2009/2010, je serai donc en poste en temps que professeur des écoles stagiaire (PE2) dans l'académie de Créteil. Où exactement? Cela personne ne sait pour l'instant, en tout cas sûrement pas moi. :)

creteil.gif

Dans l'esprit collectif, le métier de professeur des écoles et d'enseignant en général est générateur de mille et un fantasmes, par exemple: "trop bien les vacances scolaires", "à 16h30 ils ont fini la journée de travail", "travailler avec les enfants, c'est de l'amusement", "fonctionnaire, trop bien"... ou l'effet contraire "prof dans le 93, bon courage", "avec les enfants d'aujourd'hui tu serais pas sado..." etc.

Pour pallier à ces idées préconçues, j'ai pour projet de vous faire part de mon futur quotidien sur ce blog en partageant avec vous quelques moments de ma vie professionnelle. Le but n'étant pas de faire une sorte de real TV blogger, mais plutôt de réfléchir "ensemble" sur ce qu'est le métier d'enseignant aujourd'hui? Cet "ensemble" regroupe aussi bien les enseignants et autres pédagogues, que tous les citoyens avec et sans enfant.

Pour répondre à cette question, je tenterai de vous présenter des "réflexions pédagogiques" (oh! le gros mot! ;) en se basant sur des expériences vécues avec mes élèves. J'aborderai des articles sur les questions des relations entre enfants/parents, enfants/enseignant et parents/enseignant et école. Et peut-être je ferais participer mes élèves sur le site dans le cadre de l'enseignement des TICE à l'école. Sur ce sujet, j'existe à créer un deuxième blog en parallèle de celui-ci mais cela me demanderait beaucoup de travail alors que je suis déjà certain de ne pas en manquer. :D

Et donc je regrouperai tout cela dans la catégorie "iNeoSensei Au Pays De l'Enfant Roi" en renommant l'ancienne catégorie que j'avais appelé "Au Royaume De l'Enfant Roi" dans laquelle je parlais déjà de littérature pour la jeunesse.

Avant tout cela, il serait bon de comprendre comment fait on pour devenir enseignant et plus particulièrement Professeur des Écoles. Pour le savoir, lisez la suite.


Maman (Papa), comment on devient Maîtresse (Maître)?

Pour devenir Maîtresse (Maître) comme le disent les enfants ou tout simplement Professeur des Écoles pour l'appellation officielle, il faut obligatoirement passer par la case concours d'état, le fameux Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles, le CRPE.

Continuant notre petite explication avec un peu de musique et les "Miseducation Of Lauryn Hill" extrait de l'album du même nom de Lauryn Hill.


podcast

Pour cela, on peut soit tenter sa chance en étant candidat libre (sans avoir suivi aucune formation préalable en lien avec le CRPE) soit en préparant l'obtention du CRPE en passant par des organismes privés ou par les IUFM qui vont bientôt disparaître pour être intégrés aux universités, ce que j'avais choisi. La seule condition est de posséder au minimum un Bac+3 et bientôt au minimum un Bac+4 (je ne suis pas sûr, tout cela est un peu trouble).

C'est une aventure dans laquelle on doit se lancer après beaucoup de réflexion car l'investissement personnel que l'on doit avoir pour réussir ce concours ne sera pas forcement récompensé à la fin. Je vais dire peut être quelque chose de choquant, mais au concours ce n'est pas la passion ou la "compétence réelle" de savoir vivre et travailler avec les enfants qui est évalué, en tout cas lors de la partie écrite du concours, mais la capacité de pouvoir maîtriser tous les aspects du programme scolaire. Cela est aussi très important car on ne devient pas "animateur" mais "professeur". Mais d'un autre côté, il est quand même "surprenant" que l'on puisse réussir le CRPE sans pour autant être à l'aise avec les enfants. Une réflexion sur le contenu du concours serait peut-être nécessaire avec une partie "pratique" qui compterait dans la sélection finale.

Pour en revenir au concours, il se passe en deux étapes:

- la première écrite avec trois épreuves: le français, les mathématiques et un regroupement sciences et histoire/géographie avec une majeure et une mineure selon l'option choisie lors de l'inscription.

- la deuxième à l'orale avec trois épreuves: une épreuve pratique d'éducation sportive, un 1500m ou de prestation de danse. Un entretien oral d'éducation sportive (danse incluse) de 20 minutes avec un jury composé de professionnel du sport et de l'éducation sportive, et un dernier entretien oral dit "professionnel" sur la philosophie de l'éducation et sur la littérature de jeunesse ou l'art visuel ou la musique selon option avec un jury composé de professionnel de l'éducation dont un inspecteur/inspectrice de l' Éducation Nationale en poste.

logoacademiq.jpg

Pour vous donner une idée de la sélection effectuée et de la complexité de d'obtention du CRPE dans l'académie de Créteil il y avait environ 7000 candidats pour seulement 777 postes.

Et après cela? Pour les heureux miraculés élus, une année en alternance dans des écoles, l'année de PE2 (celle que je vais commencer en septembre), puis ensuite l'année suivante enfin une classe et un poste de professeur de écoles titulaire. Tout cela en étant très souvent inspecté par les inspecteurs et inspectrices de l'éducation Nationale, et par les parents et par les élèves aussi d'une certaine manière. Mais ça c'est une autre histoire :D

Alors maintenant j'espère que lorsque vous verrez un enseignant, ou le maître ou la maîtresse de vos enfants, vous aurez en tête que le parcours de combattant qu'aura parcouru cet humain en face de vous pour remplir la fonction qu'il remplit aujourd'hui. Et que celui ci mérite un certainrespect et que celui ci est à ce poste car il a la compétence d'être à cette fonction. Mais je reviens sûrement sur ces points précis plus tard au cours de l'année scolaire 2009/2010.

PS1: Pourquoi iNeoSensei? Le "i" c'est pour faire une petite référence à la marque Apple et mon côté geek. Le "Neo", c'est pour signifier le nouveau dans le métier. Et le "Sensei", c'est tout simplement la traduction de professeur ou maître en japonais.

PS2: Une pensée pour tous ceux qui n'ont pas réussi cette année à obtenir ce concours malgré leur investissement personnel important tout au long de l'année.

Now you know so thing about it my friends.

Neoalchimiste Logo 222x222px.jpg

Le iNeoSensei

Commentaires

Félicitation pour le diplôme !

Écrit par : SiveUno | 10/07/2009

En gros pour devenir prof il faut faire de longues études, qui ne serve à rien dans le privé.

Écrit par : Samir | 10/07/2009

Hé bien, tu vas pas rigoler avec un esprit pareil ! C'est pas dans une secte que tu entres !
"que celui ci mérite un certains respect et que celui ci est à ce poste car il a la compétence d'être à cette fonction." Qui t'as dit que tu l'avais un inspecteur ? Et tu l'as cru ? Mais bon amuse toi bien quand même si tu peux. Salut

Écrit par : bof | 10/07/2009

L'orthographe: hum hum! C'est quand même le minimum que l'on attend d'un maître. Sinon, bon vent dans ce métier magnifique.

Écrit par : prof | 10/07/2009

Lorsque j'ai passé le concours de l'EN en 1981, il y avait 2400 candidats pour 65 places (deux classes). Bon courage pour ce métier de dingues, Il faut que vous sachiez que vous serez seuls face aux enfants. Deux conseils: ne soyez pas sympa avec les gosses, c'est comme ça que l'on craque dans les premières années. Vous pourrez vous permettre cela plus tard.
Deuxième : travaillez vraiment l'orthographe car les parents ne vous le pardonneront pas.
( réflexion ne s'écrit pas réflection ça ,c'est pour la lumière) les accords, gaffe !
Petit plus: ne vous formalisez pas des injonctions des inspecteurs, les programmes passent ,les enseignants restent.Pour ma part ,je n'ai jamais appliqué ceux de 2002 et ,les actuels me donnent raison.

Écrit par : philippe | 10/07/2009

@prof @philippe: Houlà! Désolé pour les fautes d'orthographe je devais publier ce post demain et par une mauvaise manipulation, je l'ai publié là sans le relire. Mais bon puisqu'il y est :S Je corrigerai cela ce soir ou demain dès que je serai sur mon Mac. De mon iPhone cela va être compliqué. :(

@SiveUno: Merci.

@Samir: Toutes les expériences sont serviables. Je pense que c'est un plus d'avoir fait un autre métier avant de devenir enseignant. Cela permet de relativiser sur de nombreuses choses comme par exemple sur les causes des grèves à répétition que l'on observe dans l'éducation nationale (je ne vais pas me faire que des amis avec cette phrase).

@bof: Oui, c'est une sorte de secte LOL J'ai plus dit cela en ayant en tête certains parents qui contestent les méthodes d'enseignement de certains professeurs en oubliant la compétence de ceux-ci et en ne se référant même pas au programme scolaire ce qui dommageable pour les relations parents/enseignant, enseignant/élèves...

Écrit par : Le Neoalchimiste | 10/07/2009

surtout ne publiez rien sans relire, certains ne vous feront aucuns cadeaux, je pense que pour être prof, il faut une bonne dose de passion, je sais qu'il s'agit d'un parcours du combattant pour réussir ce concours (mon fils vient de réussir le CAPES), je sais aussi qu'avoir réussi ne veux pas dire que l'on sera un bon prof, et qu'il s'agit d'un métier où il faut s'investir, ne pas avoir peur de se remettre en question, s'adapter à chaque élève, être pédagogue avec les enfants mais aussi avec les parents.............en tout cas je vous souhaite bonne chance pour la suite!

Écrit par : sylve | 11/07/2009

@ sylve: Merci. Je sais que ce n'est que le début mais je ferais tout pour être un prof "pédagogue" avec mes élèves, les parents d'élèves et bien sûr en respectant les programmes. Je souhaite bonne chance à votre fils.

Écrit par : Neoalchimiste | 11/07/2009

Ne te fatigue pas à tenter de revaloriser notre métier ou à simplement le présenter de façon objective avec tout le boulot qu'il implique dans les classes et à la maison. Les gens qui pensent que nous sommes de joyeux glandeurs ne changeront ja-mais d'avis. C'est un mythe. Et les mythes c'est comme ça : c'est figé chez les cons.
Corrige plutôt les fautes : "Pour palier à ces idées préconçues". Y'a souci là.

Écrit par : Mimie | 11/07/2009

@ Mimie: Je crois en "l'éducation" donc je pense que réellement que l'on peut faire évoluer tout le monde sur tous les sujets même celui là. C'est plus un manque d'information qu'autre chose. Bon courage Mimie. (Je suis en train de corriger toutes mes fautes que j'arrive à voir via mon iPhone, c'est assez "amusant" :).

Écrit par : Le Neoalchimiste | 11/07/2009

vivement la réforme des IUFM pour que les professeurs des écoles apprennent l'orthographe et le français. Les instituteurs d'aurefois connaissaient ces matières et surtout savaient les enseigner à leurs élèves.

Écrit par : ama | 11/07/2009

Félicitations et vivement les grande réflexions!

Écrit par : sheily | 11/07/2009

Avant les grandes reflexions profite des Grandes Vacances !!

Écrit par : Mimie | 11/07/2009

@ Sheily: Merci

@ Mimie: Oh oui je vais profiter des grandes vacances même si je suis impatient d'être en septembre. Tout cela, ça sera pour la rentrée (même si j'y pense en permanence). Profite bien des grandes vacances aussi.

Écrit par : Le Neoalchimiste | 11/07/2009

ce diplôme est un diplôme point .. les autres diplomés d'autres activités seraient des c... ? non ;mon cher ..; vous êtes effectivement bien dans le moule des complexés en supériorité . ils y beaucoup d'autres diplômes qui sont surement aussi difficiles sinon plus . en plus , le diplome est une chose mais la vie professionelle en est une autre . ainsi par exemple dans l'industrie , si on veut "tenir la route " rester compétitif , à la pointe du progrès , on doit se remetttre en cause en moyenne tous les 3 ans ( en gros un gros "diplôme" à passer tous les 3 ans) voir même parfois carrément changer de métier . bref faut arrêter avec vos " diplômes" .. plome !

Écrit par : némard | 12/07/2009

@ némard: Je ne pense pas avoir affirmé nul part que les autres diplômes étaient inférieurs ou supérieurs. J'ai juste voulu mettre en lumière la complexité de l'obtention "du droit à exercer" le métier d'enseignant qui passe par l'obtention d'un concours, et non un "diplôme", très sélectif surtout de nos jours avec les réductions d'effectif dans le secteur publique.

Je tiens à vous signaler que dans le monde de l'éducation, il existe la même remise en cause:
- permanente ne serait ce que par l'application des nouveaux programmes tous les trois/quatre ans en moyenne
- permanente et quotidienne, par les parents ce qui est légitime.
- de plus un enseignant est très souvent "contrôlé" et aidé par les inspecteurs de l'éducation nationale.

Après je ne pense pas que l'obtention d'un diplôme ou concours soit la garantie d'avoir un "bon" professionnel comme je l'ai souligné en mettant en parti en cause le contenant du concours.

De plus pour élargir le sujet, je pense que dans notre cher pays on a une "culture du diplôme" qui devient néfaste au détriment du "savoir faire" avec une politique qui valorise plus les métiers à "diplôme" plutôt que les métiers manuels et artisanaux alors qu'il pour ma part il est tout aussi honorable d'être boulanger ou plombier que d'être ingénieur sur diplômé, et gagner tout aussi bien sa vie.

Donc non, mon cher Némard, je ne suis pas dans "le moule des complexés en supériorité" mais au vu de votre remarque et de votre état esprit affiché de "monter les différents professionnels les uns contre les autres", je me pose la même question à votre égard.

Merci pour le commentaire cher Némard.

PS: J'ai travaillé avant dans le monde de la recherche/industrie en ayant un diplôme de BAC +5 cela ne m'a pas empêché de trouver ce concours complexe. A chaque métier sa difficulté et je ne suis pas dans un esprit de "concurrence de la souffrance interprofessionnel" mais dans l'information pour effacer "les fausses idées répandues" sur un métier comme j'aurais pu le faire sur un autre métier si j'étais impliqué aujourd'hui dans un autre secteur.

Écrit par : Le Neoalchimiste | 12/07/2009

Pour aider à corriger les fautes, voici celles qui me sautent aux yeux...

- les futurs nouveaux enseignants ont eu aussi reçu leurs "diplômes : je pense EUX
- Donc dès la rentrée 2009/2010, je serais donc en poste en temps que professeur des écoles stagiaire : je pense FUTUR et non pas conditionnel (enfin j'espère pour toi)
- en partageant avec vous quelques moments de ma vie professionnel : au féminin ça se lit mieux
- Et peut-être je ferais participer mes élèves sur le site : le FUTUR ou conditionnel, quelque chose ne colle pas...
- Pour devenir Maîtresse (Maître) comme le dise les enfants : il y a plusieurs enfants..
- pour l'appellation officiel, : ah ce féminin
- en passant par des organismes privés ou par les IUFM qui vont bientôt disparaître pour être intégré au université : LES ...pour être intégréS auX universitéS
- celle que je vais commencé en septembre) : petit mémo, remplacer le verbe par un autre du 3ème groupe, comme "celle que je vais offrir", donc à l'infinitif
- avec une partie "pratique" qui compterai dans la sélection finale : AIT je suppose
- Pour vous donnez une idée de la sélection effectuée : Idem avec le 3ème groupe OFFRIR
- Et que celui ci mérite un certains respect : singulier ou pluriel

Et pis quelques phrases un pau tarabiscotées...

Écrit par : DA SILVA | 13/07/2009

@Da Silva: Merci. Je vais pouvoir continuer mes vacances tranquillement maintenant. Cela se voit que j'ai été scientifique avant que je n'écrivais plus trop en français usuel depuis trois/quatre ans :S Mais ne vous inquiétez pas je serai prêt pour la rentrée, j'ai mon ami "Le Bled" avec moi en plus de mon "Cahier de kanji, hilagana et katakana".

Écrit par : Le Neoalchimiste | 13/07/2009

thanks for sharing

Écrit par : zeturf | 14/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu