Avertir le modérateur

02/08/2008

Houra! C'est la rentrée!

1772160118.jpg

554972586.jpgT-shirt, short, chaussettes, protèges tibias, crampons... C'es parti, c'est la reprise! Enfin! Aujourd'hui a lieu le premier officiel de la saison, le trophé des champions qui oppose le vainqueur du dernier championnat au vainqueur de la dernière coupe de France. Donc le vainqueur du dernier championnat: Lyon à... mais c'est aussi Lyon qui a gagné la coupe de France. Ils ont donc déjà gagné le trophé des champions. heu non, cela n'est pas aussi simple, dans ce cas de figure, c'est le deuxième du championnat qui est opposé au double vainqueur. Donc cette année ça sera Bordeaux... ouais j'aurais trouvé plus logique de choisir l'autre finaliste de la coupe de France, dans ce cas de figure, cela aurait été le PSG. On attendra le début du championnat, tant pis. En parlant de championnat, quel sont les futures prétendants au titre?

Cette année contrairement au précédente année, la suprématie de Lyon semble plus contestable, en effet Bordeaux avec l'arrivé de joueur comme Gourcuff, Goufran, Placente... a fait un très bon mercato. Il en est de même pour Marseille, avec l'arrivée de Ben Arfa, Hilton en défense, Bakari Koné... etc, à ces deux équipes, on peut ajouter dans une outre mesure le PSG avec les arrivées de Claude Makelele et L. Guily et surtout Lille qui bien que très discret possède un très bon effectif, notamment au millieu de terrain. De son côté Lyon a perdu donc Ben Arfa, mais a vu l'arrivée de joueurs comme le brésilien Ederson, Jean II Makoun, Piquionne, le jeune prodige serbe Pjanic, un nouvel entraîneur Claude Puel... en d'autres termes, ce sont encore eux les meilleurs et ils vont encore gagner. Pourquoi je parle de la Ligue 1 d'ailleurs, tout est joué d'avance.

791664614.JPG

Je préfère parler de ma future rentrée que je prépare de belle manière en développant ma culture dans le domaine de la littérature de jeunesse, en (re)lisant tout les grands classiques de cette catégorie. Ceci m'a permis de relire des histoires que j'avais complètement effacer de ma mémoire comme "Les contes de la rue Broca" (merci Morganne). Ce sont pourtant les aventures de Bachir, Nadia, Nicolas, etc qui n'ont amenées à aimer les livres d'horreur et de terreur, et qui n'ont amenées à lire alors que j'étais encore enfant des livres comme "ça" ou "Cimetière"de Stephen King. Plein de souvenir d'enfance me sont revenu en tête après cette lecture comme mes après midi plein d'aventures où j'inventais avec ma soeur des histoires et des scénarios auxquels nous donnions vit grâce à nos jouets...

1112794400.jpg

Je vous conseille aussi de reparcourir votre enfance grâce à ces histoires fantastiques des "Contes de la rue Broca" et si vous ne les aviez jamais lu, cela vous permettra d'avoir des histoires à raconter à vos enfants ou futurs enfants.

Je vous laisse, je vais vérifier que mon voisin n'est pas en réalité une sorcière ou que mes chaussures ne discutent pas entre elles en écoutant "About fun" du groupe Paspp.
podcast

PS: Vous avez remarquer ma technique pour passer du coq à l'âne, commencer par du foot pour finir par vous parlez de contes pour enfants... mais il faut avouer que pour empêcher l'orgre Lyonnais de remporter une fois de plus le championnat de Ligue 1, il faudra qu'une autre équipe vive un véritable conte de fée.

26/07/2008

Je suis noir et je n'aime pas le manioc

1380265959.jpg Comme à mon habitude je ne parle pas spécialement de livres nouvellement sortis mais plutôt de livres que je lis au moment présent, nouveaux ou plus anciens.

"Je suis noir et je n'aime pas le manioc", en voilà un titre de livre qui doit en surprendre plus d'un. Tout d'abord pour bien comprendre le titre, faut il savoir ce qu'est le manioc, ce qui n'est pas le cas tout le monde. Le manioc est un féculant tout comme la pomme de terre, que l'on retrouve principalement en Afrique là où il y est mangé en abondance. Non ne croyait pas que le titre de ce livre revient à dire: "Je suis noir et je n'aime pas l'Afrique", bien au contraire. Le sujet que l'auteur Gaston Kelman, que vous pouvez entendre de temps à autre sur la radio RMC dans l'émission les "Grandes Gueules", a voulu aborder dans cet ouvrage est la place des "noirs" dans la société française d'aujourd'hui. Et plus en particulier, la place de tout ces "noirs" qui sont nés et vivent en France comme je peux l'être.

Pour aborder ce sujet qui pourrait être sans intérêt en l'occurrence pour certains d'en vous, l'auteur part souvent d'exemple contrait de la vie de tout les jours. Ce petites choses que l'on fait sans s'en rentre compte et qui en pourtant une signification importante quant à l'état de notre société. Par exemple, je vais tirer deux exemples de ma vie personnelle qui sont aussi abordés dans cet ouvrage.
J'ai vécu hors des frontières de notre si beau pays pendant un certains temps, et lorsque je rencontrais une nouvelle personne "non française" et que je lui disais que j'étais français, elle me demandait spontanément de quelle ville ou région j'étais. Par contre lorsque je rencontrais un autre français, et que je lui disais que j'étais français tout comme lui, cette personne me demandait tout aussi spontanément de quelle origine j'étais... comme si le faites que je sois français ne soit pas une origine suffisante. Et quand je répondais que j'étais né à Paris, la capitale de la France, et que j'avais toujours grandi en région parisienne, la personne insistait pour savoir si mes parents étaient antillais, africains... Et ceci au delà de la couleur de la personne française en face de moi, noir, blanc ou jaune, exactement la même question. Je me demande si le jour où j'aurais un enfant, français lui aussi, si on lui demandera aussi ces "origines" et si il sera obligé de remonter jusqu'aux origines de ses grand parents qui auront vécu les quatre cinquièmes de leurs vies en France.

Autre exemple, lorsque j'étais petit, je n'appréciais pas certains aliments comme le "poisson salé" que les personnes connaissant la cuisine congolaise doivent connaître, comme je n'appréciais pas le fameux manioc (tout comme je n'aimais pas les endives ou les sasifis). Et d'autre part, j'appréciais le camembert, le pot au feu ou le canard à l'orange (tout comme j'apprécie le "saka saka"  appelé aussi "pandou") ... ce que m'a valu d'être le "petit blanc" de la maison, voilà comment me surnommé ma mère... 
 
Ce genre de situations banales en soient, amène à se demander si la société française, vous tous, votre propre famille et moi, avons réellement conscience de l'existence de tout ces noirs et autres "pigmentés" qui sont français, élevés principalement dans la culture française, et je dirais même plus, dans la culture américo-européenne. Le petit noir qui est né en banlieue parisienne et qui a vécu là toute son enfance a plus de point commun avec le petit blanc qui a grandi à Bordeaux ou même celui qui a grandit en Allemagne à Berlin, qu'avec le petit noir ou petit blanc qui est né et a grandi à Bamako au Mali. Pourtant l'un des d'eux aura droit à la question sur ses origines et les deux autres non. L'un d'eux sera le "petit blanc" si il n'aime pas le manioc...
 
Voilà en résumer l'un des sujets qu'aborde cet excellent ouvrage, à mettre entre toutes les mains afin que les mentalités et les habitudes évoluent dans le bon sens.
 
Afin d'accompagner cette note, je me suis en quête d'une chanson de ma discothèque dont le titre comporté le mot "noir". Je suis tombé surle titre intitulé "En noir et blanc" de l'artiste Sefyu, très bonne chanson en parfait accord avec le sujet du jour. Bonne écoute.

podcast
A noter: Pour ce qui cherche (encore) une réponse simple sur l'origine des différentes teintes de couleurs de peau dans l'espèce humaine. Voici deux cartes du monde avec la répartition de l'énergie solaire reçu et la répartition des teintes de la peau dans l'espèce humaine. Je pense que cela est assez simple à comprendre même pour un enfant.
1872999470.png
270223197.png
 

20/07/2008

Le bouddhisme pour les nuls

243599707.jpgIl y a peu un peu par hasard, je suis tombé sur un livre en me promenant à la Fnac: "Le bouddhisme pour les nuls". Tiens donc. Des choses comme Microsoft Windows ou encore internet abordaient de la sorte ne m'auraient pas étonnées, mais quelque chose de spirituel là j'étais un peu sceptique. Curieux et intrigué par cet ouvrage, je me suis mis à feuilleter quelques pages, puis à lire le premier chapitre et finalement l'acheter. Étant depuis un certains temps intéresser par la question, et ayant déjà lu avec passion plusieurs livres à connotation zen ou bouddhiste, je me suis plongé dans ce bouquin. Ce livre est une excellente introduction à ce qu'est le bouddhisme, loin de la vision simpliste généralement présenté au grand public sans être pour autant être trop complexe. Toutes personnes n'étant pas habitué à ce que on leurs parlent de dharma, karma ou encore de duhkha.

La notion de non-religion du bouddhisme par rapport à la définition occidental du mot "religion" y est bien expliqué. Tout comme les notions d'éveil et d'être éveillé. En résumé, un très bon ouvrage pour toutes personnes ressentant un quelconque intérêt sur le sujet et ne savant par où commencer, ou même pour des personnes voulant développer leurs cultures générales.

Merci aux auteurs de ce livre, Jonathan Landaw et Stephan Bodian.
 
Pour vous accompagnez dans votre méditation, un titre de l'artiste Alif Tree intitulé Ohm Ocean ne sera pas de trop. Enjoy it.

podcast
 

07/07/2008

Youpi, l’école est finie !

1498493280.JPG
Les manteaux et autres vestes attendent pour la dernière fois de l'année (scolaire) leurs fidèles compagnons qui sont actuellement en classe. Puis arrive l'heure fatidique: 16h30...

undefined

710043605.JPGAprès une longue année passée à travailler avec ardeur et passion, c’est bien triste que les élèves de l’école primaire Elsa Triolet s’en sont allés en vacances… Une réalité digne du « Candide » de Voltaire, la réalité telle que nous là connaissons ressemblerait plutôt à ceci : des enfants qui courent pour sortir de l’école en criant bonnes vacances maîtresse ou maître. Certains parmi ces élèves ne se rendant à peine compte ce que cela signifie réellement, preuve en est certains élèves essayent encore d’emprunter des livres en pensant revenir les déposés lundi… Et puis peu loin de là, une autre scène à lieu, pour le moins émouvante, une maîtresse qui l’année prochaine sera en poste dans une autre école disant au revoir à ses anciens élèves qu’elle ne verra plus.

 

1351759029.JPGCertains élèves partent la tête rempli de futur plage et voyage dans des pays plus beaux les uns que les autres, et d’autres malheureusement plus nombreux, savent que leurs vacances se résumeront à regarder le tour de France, non pas par passion mais par nécessité de s’évader un peu de routine quotidienne à la maison. Deux mois à la maison, c’est long.

Alors oui c’est vrai tout le monde crient « Youpi, l’école est finie » mais beaucoup se diront dans peu de temps « A quand la rentrée, vive l’école ». Une version moderne du célèbre : « le roi est mort, vive le roi ».
 
773165367.JPG

05/04/2008

No comment II

f0a17709b65cc8d5e2775521a1854e7a.jpg


f4057cf2552b32aac5a46a3dafae809c.jpg


7a6f319be36ee6c6912421ec79d0035e.jpeg


9a132e10dca2ac46fe867b9e17ece418.jpg


a12bec1d7dab3f6c1194c5f232ac9d8a.jpg


87d402f5ab34c16647557232c653fe9c.jpg


1954e7b551675a3e9588d3b30d4cefe3.jpg

03/04/2008

Le péril jeune sur fond de Beethoven

En 2002, un humain de sexe masculin de petite taille occupant une fonction importante au sein de l'état du pays des fromages qui puent, avait promulgé une loi empêchant les réunions de groupes de jeunes humains aux abords des tanières dans lesquelles vivent d'autres humains. Superbe loi qui fut très efficace d'après les informations relayées les médias influençant la pensée collectif humaine du pays des fromages qui puent. Oui mais...

En 2008, dans ce même pays des fromages qui puent, plusieurs syndics de copropriétés décident d'installer dans les entrées collectives des tanières humaines un haut parleur diffusant "un son qui adoucit les moeurs". Tiens bizarre, serait-ce pour que les jeunes humains reviennent dans les entrées collectifs des tanières humaines? Ce haut parleur se prénommant Beethoven, cela ne fait aucun doute. Et ils dansèrent au son de cette belle musique et eurent beaucoup d'enfants...

05ed94533b90e7faad042aef3665d610.jpgBelle histoire, malheureusement le Beethoven dont il est question ici, est un émetteur ultrason répulsif anti-jeune, vendu par la société IBP. Après les répulsifs anti-SDF... Nous vivons dans un pays qui possède l'un des taux d'embauche des jeunes le plus bas en comparaison avec les autres "grands pays industrialisés", où les gens ont peur des "bande de jeunes qui se battent, qui cassent, qui font des cambriolages..." oui dans ce cas on ne parle pas de bandits, de voyous... "bande de jeunes". J'attends d'ailleurs toujours que les médias parlent de "bandes de vieux" lorsque qu'il s'agit de trentenaires ou plus agés qui braquent des banques ou des fourgons... Et là pour les halls d'immeubles ont parle encore de "jeunes" pas de gens mal polis qui ne comprennent pas que d'autres personnes puissent avoir besoin de tranquillité lorsqu'ils sont dans leurs domiciles ou lorsqu'ils rentrent chez eux.

Puisque les "jeunes" semblent être le problème de la France, je propose d'enfermer tout les jeunes dans un endroit, un peu comme dans le film Battle Royale, et de les laisser seulement sortir que lorsqu'ils atteindront l'âge de 30 ans. Mais je tiens aussi à préciser que jusqu'à preuve du contraire, se sont les "vieux", les parents, qui éduquent les "jeunes", les enfants. Le problème ne serait-il pas plutôt au niveau des méthodes d'éducation adoptées par un bon nombre de parents depuis plusieurs années? Ou peut-être est ce le jeu de quelques personnes de monter les français les uns contre les autres, les "vieux" contre les "jeunes" (les chômeurs contre les travailleurs, les fils d'immigrés contre les fils de natifs...)?

Je pense pour ma part qu'il y a des deux.

Allez pour bien se quitter, une petite chanson d'Oxmo Puccino intitulée, "Les jeunes des halls" tiré de l'album, "La réconciliation". Entre caricatures et vérités, cette affaire de répulsif sonore montre aussi qu'il y a aussi un problème réel que la loi de 2002 promulgué par celui qui est aujourd'hui notre président de la République n'a pas résolue. Ce problème est social. Social dans sa vision sociétale (éducation, autorité des parents, échec scolaire, famille mono-parentale...) et aussi politique.

Bonne écoute et bonne réflexion.


podcast

01/04/2008

Le petit blog qui monte, qui monte...

Merci. merci à tous les visiteurs qui viennent s'aventurer sur mon blog de manière régulière ou non, à tous ceux qui prennent le temps de laisser des commentaires... merci à tous ceux qui avec qui je partage mon univers.
19eb69d10c52ecc5f84f9761892614b8.jpg

Plus de 4000 pages consultées par mois en moyenne, un dernier mois à plus de 5000 pages et un chiffre en constante progression pour ce blog, c'est fabuleux. Cela m'encourage à continuer. Ce qui n'était qu'au départ, un moyen de donner des nouvelles à mes proches sur mes états d'âmes en prévision d'un départ à l'étranger (ce qui va bientôt arrivé d'ailleurs), est devenu... ce que vous pouvez voir et lire un peu tous les jours.
 
Une chanson de l'artiste Esthero ne sera pas de trop pour accompagner la suite de votre lecture. Chanson intitulée "Thank Heaven For You" tirée de l'album "Wikked Lil' Grrrls" en partie en relation avec le début de cette note puisqu'il est question de remerciement.

podcast

Je continuerais donc à développer mon concept de Neoalchimiste et de son univers, en parlant de sujets d'actualité ou non, tout en vous proposant toujours une composition musicale ou/et une vidéo.
D'ailleurs, en ce moment, j'approfondis un peu plus l'aspect vidéo-graphique avec la création des "Neochannels". Qu'est-ce donc? Comme vous l'avez peut-être remarqué, sont apparus depuis un certains temps des nouvelles rubriques dans la colonne de gauche sous formes de vidéowalls Dailly Motion. Ce sont les "chaînes web" que je mets en place depuis un petit moment et dont j'avais parlé brièvement dans une note précédente au mois de janvier ou février, je ne m'en souviens plus exactement. J'avais tout d'abord tenté de monter se projet par l'intermédiaire de YouTube, mais finalement, le site DailyMotion offre bien plus de possibilité que son concurrent par rapport à ce que j'avais envie d'entreprendre.


Je vous laisse découvrir celles-ci.

A bientôt.

30/03/2008

Retour vers le futur

Le passage à l'heure d'été, c'est bien, c'est bio, c'est écolo... oui, c'est peut-être vrai. Mais cela peut amener certaines personnes peu attentives comme moi à se rendre à un rendez-vous avec une heure de retard.

0919303762b28b343255484dafdf6067.jpg

Le passage à l'heure d'été, c'est bien, c'est bio, c'est écolo, et cela peut-être aussi rigolo.

295a5d9fa4282b0463c2dcef878594a8.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu