Avertir le modérateur

15/09/2008

La rentrée du cinéma... et pas seulement

Neoalchimiste-Signature_20090213-002.jpg
733474918.jpg
Du 14 au 16 septembre à lieu "la rentrée du cinéma", période pendant laquelle il est offert au publique d'aller au cinéma pendant trois jours pour seulement 3,50 € la séance. Bonne nouvelle, non? Personnellement, cela m'a permi de voir hier le film Mirrors (superbe film d'horreur que je vous conseille en V.O. biensûr) et ce soir le film Inju sorti récemment et que j'avais envie de voir au cinéma. Le 15 septembre a été aussi synonyme de rentrée pour moi, puisque qu'à 13h30 je suis réellement rentré à l'IUFM de Bonneuil sur Marne, premier jour, découverte de mes futures "camarades"... beaucoup, beaucoup de femmes... les pauvres vont devoir supporter le S.F. (Joanna, on se comprend) toute une année, je les plains... découverte des lieux, début d'une nouvelle aventure. Ainsi commence ma formation pour devenir le GTM (Great Teacher M.). Attention, ça va déménager!

Puisqu'il est question d'enseignement un petit "History Will Teach Us Nothing" de Sting extrait de l'album "...Nothing Like The Sun" (1987). Album qui est surement l'un des deux meilleur album de Sting (avec aussi l'album "Ten Summoner's Tales") avec notament des chansons comme "Englishman in New York" et "Fragile". Enjoy it my friends.

podcast
ecolier.GIF

01/09/2008

Just (fucking) did it

306440284.jpg

Hier j'ai participé aux 10 km de la Nike Human Race en courant pour l'association WWF. Avant de vous parlez de la course à proprement parler, je vais juste une petite parenthèse en parlant de la célèbre organisation d'ordre mondial WWF.

238012433.gifWWF est une organisation indépendante qui compte plus de 4 millions de membres à travers le monde dont l'action principal est "la protection de la nature". A place de protection de la nature, je préfère personnellement est la sauvegarde de l'espèce humaine car au rythme où nous détruisons notre propre planète, nous sommes autant en danger que les autres espèces animales. Un des combat récent de WWF France m'intéresse particulièrement, ce combat est celui mené pour la préservation du fleuve Mana en Guyane, je vous invite à cliquer sur le lien précèdent pour plus amples informations.

 

Revenons en à la course, 10 km, c'est long... Le slogan de Nike est "Just do it", just, just, ils sont bien gentil, j'ai plutôt envie de dire "I fucking did it". Ce fut sous une chaleur épouvantable et un temps très lourd, 30°C à l'ombre, que c'est déroulé cette course près de l'hyppodrome de Lonchamps. Plus de 4000 participants (et même 5000 je crois bien) sur Paris et à peu près 4.5 milions à travers le monde dans les différentes villes (Sao Paolo, New Y96817357.JPGork, Tapeï...). 690817383.JPGAprès avoir retirer mon équipement au Nike Store des Champs Elysée (Paris) que vous pouvoir voir sur les photos à droite (T-shirt dossard + Puce Nike à mettre sur la chaussure) et mettre plus ou moins préparer sur du 10 km pendant un mois (en faite je m'entraîne d'habitude une distance plus courte, du 3.5 km, pour effectuer du 1500m, mais pour l'occasion j'ai tenté d'augmenter mes distances d'entrainement au alentour de 7 km à allure soutenue), je me suis retrouvé au départ hier pleins de doutes sur ma capacité à finir cette course, c'était là la première fois que j'effectuais une course en compétition et la seule fois où j'avais réellement effectué cette distance de 10 km était jeudi dernier avec un temps de 54 min 15 secondes, le soir, avec une température proche des 18°C et tout seul. Rien à voir avec les conditions météo du jour et les 4000 ou 5000 personnes qui m'entouraient.

1305630328.JPG

56 min et 51 secondes plus tard après que le départ fut donné, je passa la ligne d'arrivée après avoir vu entre temps un nombre incalculable de personnes secouru sur le bord de la route par les sapeur pompiers (j'ai compris alors l'utilité du certificat médical demandé), un nombre de personnes impressionnant ayant en début de course confondu un 10 km avec un 1500 m que je dépassa par la suite (et encore quand ceci n'avaient pas abondonné), être passé près de l'abandon moi aussi à un kilomètre de l'arrivée pour cause d'insolation (mais la vision d'une superbe blonde me dépassant a touché mon amour propre et m'a redonné la force pour finir cette course lol), ingurgité au moins deux litres de Powerade au cours de la course, écouté plus ou moins 20 chansons sur mon iPod...

Une belle course, une belle journée pendant laquelle j'ai gagné contre moi même, où j'ai repoussé mes limites avec d'autres personnes inconnues au départ et au cours de laquelle j'ai fait de belles rencontres. Ah oui, j'allais oublié la médaille bracelet (presque en chocolat) offerte à la fin pour les participant ayant  fini la course (voir la photo à droite). 164524157.JPGA l'année prochaine si cette course est reconduite. Cette fois-ci je commencerais mon entraînement plus tôt sur cette distance et je viserais plus un temps au alentour des 40 min voir moins. Mais ceci est une autre histoire...

Avant de ce quitter, je partage avec vous une des chanson présente sur ma playlist qui m'a permis de courir ces 10 km, The Rip du groupe Portishead qui est mon titre préféré de leurs dernier album Third.
podcast
PS: Je tenais à remercier Pauline qui est venue me soutenir pendant cette course et aussi Paul, mon iPod, sans qui je n'aurais pu courir aussi vite pendant ces 10 km. Merci à vous deux. Dans mon coeur, forever.

28/08/2008

Un parisien perdu au milieu de nul part

107740532.JPG

Je suis là, assis sur une chaise longue au bord de l’eau. Les canards crient et parlent entre eux, le vent souffle dans les branches des grands arbres qui m’entourent, et puis rien d’autre… Je pourrais presque entendre Le Loir qui coule paisiblement devant moi si il n’y avait pas quelques insectes curieux qui me tournaient autour, se demandant qu’est ce qu’un parisien comme moi pouvait bien faire ici au bord de l’eau avec un MacBook sur les genoux.

1799365987.JPG

 

 

 

314198726.JPG

 

1971267870.JPG

 

 

 

201533097.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musique des villes, musique des champs, quoi de mieux que Brandi Carlile et la chanson Happy pour accompagner ces belles photos.
podcast

 

J’avais oublié que la France ne se résumait pas à Paris et sa région,  joint à quelques autres grandes villes comme Marseille, Lyon… Non, la France, c’est surtout des endroits comme celui-ci où pour pouvoir trouver un croissant un dimanche matin, il faut parcourir 3 km, où le réseau téléphonique est variable et les connexion internet bien loin des standards ADSL (des préoccupations de parisiens me direz vous)… Mais à quoi bon tout cela lorsque que l’on possède cette nature verdoyante, la possibilité d’aller faire ses courses en barque, de pouvoir rester seul des heures et des heures durant sans entendre la moindre voiture, la moindre sonnerie de téléphone, la moindre personne… Quel bonheur ! Quelle jouissance ! Ces quelques jours à Fréteval (41160 Loir-et-Cher, Centre) sont pour moi une bénédiction avant ma participation à la Nike Human Race de dimanche prochain et surtout avant la rentrée scolaire qui arrive à très grands pas.

2130735138.JPG

 

 

 

 

L'église, le centre du village, les ruines du château de Fréteval, la gare...

 

901061390.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1070219826.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2020227298.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mike (le MacBook), Paul (le iPod nano) et moi même, (et les canards, les cygnes et insectes du coin) nous vous saluons de ce lieu magique et plein de tranquillité. Et je vous dis à lundi, pour un compte rendu de ma participation à la Nike+Human Race.

638510204.JPG
354711889.JPG

13/08/2008

Batman et la chanson de l'été... 1995

"Batman reviens, Batman reviens, Batman reviens parmi les tiens..." (blasphème, blasphème quand tu nous tiens) Oui, j'ai prié longtemps pour le faire revenir dans nos salles obscures et le voilà aujourd'hui. Plutôt que de vous faire un speech sur ce nouvel opus qui bat tout les records depuis sa sortie, je pense qu'il y en a déjà assez comme ça, je vais vous parler d'une bat-anecdote.

1849918298.jpg

Pour bien préparer la sortie au cinéma du nouveau Batman, je me suis décidé à ressortir tous mes anciens DC Comics qui étaient dans un vieux carton recouvert de poussière. Après avoir pris toute la poussière dans le visage et en avoir "snifer" assez pour en avoir une bat -overdose à la Mia Wallace dans Pulp Fiction, je suis tombé sur une archive incroyable: un bat-CD single des Outhere Brothers.

1918802245.jpgVous ne vous souvenez pas des Outhere Brothers? Et si je vous dis Boom Boom Boom, été 1995. Je me souviens à l'époque j'avais... ah ouais quand même. Parlons d'autres chose, donc ce groupe de rap/house originaire de Chicago si je me souviens bien et composé de deux membres, nous a fait danser sur des rythmes endiablé tout l'été et au delà, tout en nous faisant jouer au basketball comme dans leur clip.

 
Allez avant d'aller dans un bat-cinéma pour regarder notre chauve-souris favorite accompagnée de son meilleur ennemi au sourire ravageur et mortel, je vous propose d'écouter cette bat-chanson.

podcast

Je vous fais un bat-salut.

PS: Par pitié, aller voir ce film en V.O. ne serait ce que pour honorer la prestation artisitique du défun Heath Ledger qui interprète dans ce film le Joker.

1770786602.JPG

02/08/2008

Houra! C'est la rentrée!

1772160118.jpg

554972586.jpgT-shirt, short, chaussettes, protèges tibias, crampons... C'es parti, c'est la reprise! Enfin! Aujourd'hui a lieu le premier officiel de la saison, le trophé des champions qui oppose le vainqueur du dernier championnat au vainqueur de la dernière coupe de France. Donc le vainqueur du dernier championnat: Lyon à... mais c'est aussi Lyon qui a gagné la coupe de France. Ils ont donc déjà gagné le trophé des champions. heu non, cela n'est pas aussi simple, dans ce cas de figure, c'est le deuxième du championnat qui est opposé au double vainqueur. Donc cette année ça sera Bordeaux... ouais j'aurais trouvé plus logique de choisir l'autre finaliste de la coupe de France, dans ce cas de figure, cela aurait été le PSG. On attendra le début du championnat, tant pis. En parlant de championnat, quel sont les futures prétendants au titre?

Cette année contrairement au précédente année, la suprématie de Lyon semble plus contestable, en effet Bordeaux avec l'arrivé de joueur comme Gourcuff, Goufran, Placente... a fait un très bon mercato. Il en est de même pour Marseille, avec l'arrivée de Ben Arfa, Hilton en défense, Bakari Koné... etc, à ces deux équipes, on peut ajouter dans une outre mesure le PSG avec les arrivées de Claude Makelele et L. Guily et surtout Lille qui bien que très discret possède un très bon effectif, notamment au millieu de terrain. De son côté Lyon a perdu donc Ben Arfa, mais a vu l'arrivée de joueurs comme le brésilien Ederson, Jean II Makoun, Piquionne, le jeune prodige serbe Pjanic, un nouvel entraîneur Claude Puel... en d'autres termes, ce sont encore eux les meilleurs et ils vont encore gagner. Pourquoi je parle de la Ligue 1 d'ailleurs, tout est joué d'avance.

791664614.JPG

Je préfère parler de ma future rentrée que je prépare de belle manière en développant ma culture dans le domaine de la littérature de jeunesse, en (re)lisant tout les grands classiques de cette catégorie. Ceci m'a permis de relire des histoires que j'avais complètement effacer de ma mémoire comme "Les contes de la rue Broca" (merci Morganne). Ce sont pourtant les aventures de Bachir, Nadia, Nicolas, etc qui n'ont amenées à aimer les livres d'horreur et de terreur, et qui n'ont amenées à lire alors que j'étais encore enfant des livres comme "ça" ou "Cimetière"de Stephen King. Plein de souvenir d'enfance me sont revenu en tête après cette lecture comme mes après midi plein d'aventures où j'inventais avec ma soeur des histoires et des scénarios auxquels nous donnions vit grâce à nos jouets...

1112794400.jpg

Je vous conseille aussi de reparcourir votre enfance grâce à ces histoires fantastiques des "Contes de la rue Broca" et si vous ne les aviez jamais lu, cela vous permettra d'avoir des histoires à raconter à vos enfants ou futurs enfants.

Je vous laisse, je vais vérifier que mon voisin n'est pas en réalité une sorcière ou que mes chaussures ne discutent pas entre elles en écoutant "About fun" du groupe Paspp.
podcast

PS: Vous avez remarquer ma technique pour passer du coq à l'âne, commencer par du foot pour finir par vous parlez de contes pour enfants... mais il faut avouer que pour empêcher l'orgre Lyonnais de remporter une fois de plus le championnat de Ligue 1, il faudra qu'une autre équipe vive un véritable conte de fée.

28/07/2008

誕生日おめでとう

Message personel aujourd'hui, je souhaite un Joyeux Anniversaire à mon ami Chan qui est au Japon et par la même occasion j'en profite pour vous faire découvrir (ou redécouvrir) un album de musique légendaire peu connu du grand public.

1311088300.jpg

Cet album est l'album intitulé "Amplified" du légendaire menbre du groupe "A Tribe Called Quest" dénonmé  "Q-Tip". Album datant de 1999 composé de 12 chansons qui feront bouger la tête de tout le monde, même des personnes qui n'aiment pas particulièrement le rap. Du vrai rap avec des samples de classiques de la musique jazz, des instrumentales originales, des paroles de qualité (pas de fuck, killer, bitch, drug dealer... si vous voyez ce que je dire) et le "flow" de Q-Tip excellent comme d'haibitude.

Voici la playlist avec mon top 4 en écoute:

1. Wait Up

podcast
2. Higher

3. Breathe and Stop
podcast

4. Moving With U

5. Let's Ride

6. Things U Do

podcast

7. All In

8. Go Hard

9. Do It

10. Vivrant Thing
podcast

11. N.T. Featuring Busta Rhymes

12. End Of Time

 

Enjoy it.

26/07/2008

Je suis noir et je n'aime pas le manioc

1380265959.jpg Comme à mon habitude je ne parle pas spécialement de livres nouvellement sortis mais plutôt de livres que je lis au moment présent, nouveaux ou plus anciens.

"Je suis noir et je n'aime pas le manioc", en voilà un titre de livre qui doit en surprendre plus d'un. Tout d'abord pour bien comprendre le titre, faut il savoir ce qu'est le manioc, ce qui n'est pas le cas tout le monde. Le manioc est un féculant tout comme la pomme de terre, que l'on retrouve principalement en Afrique là où il y est mangé en abondance. Non ne croyait pas que le titre de ce livre revient à dire: "Je suis noir et je n'aime pas l'Afrique", bien au contraire. Le sujet que l'auteur Gaston Kelman, que vous pouvez entendre de temps à autre sur la radio RMC dans l'émission les "Grandes Gueules", a voulu aborder dans cet ouvrage est la place des "noirs" dans la société française d'aujourd'hui. Et plus en particulier, la place de tout ces "noirs" qui sont nés et vivent en France comme je peux l'être.

Pour aborder ce sujet qui pourrait être sans intérêt en l'occurrence pour certains d'en vous, l'auteur part souvent d'exemple contrait de la vie de tout les jours. Ce petites choses que l'on fait sans s'en rentre compte et qui en pourtant une signification importante quant à l'état de notre société. Par exemple, je vais tirer deux exemples de ma vie personnelle qui sont aussi abordés dans cet ouvrage.
J'ai vécu hors des frontières de notre si beau pays pendant un certains temps, et lorsque je rencontrais une nouvelle personne "non française" et que je lui disais que j'étais français, elle me demandait spontanément de quelle ville ou région j'étais. Par contre lorsque je rencontrais un autre français, et que je lui disais que j'étais français tout comme lui, cette personne me demandait tout aussi spontanément de quelle origine j'étais... comme si le faites que je sois français ne soit pas une origine suffisante. Et quand je répondais que j'étais né à Paris, la capitale de la France, et que j'avais toujours grandi en région parisienne, la personne insistait pour savoir si mes parents étaient antillais, africains... Et ceci au delà de la couleur de la personne française en face de moi, noir, blanc ou jaune, exactement la même question. Je me demande si le jour où j'aurais un enfant, français lui aussi, si on lui demandera aussi ces "origines" et si il sera obligé de remonter jusqu'aux origines de ses grand parents qui auront vécu les quatre cinquièmes de leurs vies en France.

Autre exemple, lorsque j'étais petit, je n'appréciais pas certains aliments comme le "poisson salé" que les personnes connaissant la cuisine congolaise doivent connaître, comme je n'appréciais pas le fameux manioc (tout comme je n'aimais pas les endives ou les sasifis). Et d'autre part, j'appréciais le camembert, le pot au feu ou le canard à l'orange (tout comme j'apprécie le "saka saka"  appelé aussi "pandou") ... ce que m'a valu d'être le "petit blanc" de la maison, voilà comment me surnommé ma mère... 
 
Ce genre de situations banales en soient, amène à se demander si la société française, vous tous, votre propre famille et moi, avons réellement conscience de l'existence de tout ces noirs et autres "pigmentés" qui sont français, élevés principalement dans la culture française, et je dirais même plus, dans la culture américo-européenne. Le petit noir qui est né en banlieue parisienne et qui a vécu là toute son enfance a plus de point commun avec le petit blanc qui a grandi à Bordeaux ou même celui qui a grandit en Allemagne à Berlin, qu'avec le petit noir ou petit blanc qui est né et a grandi à Bamako au Mali. Pourtant l'un des d'eux aura droit à la question sur ses origines et les deux autres non. L'un d'eux sera le "petit blanc" si il n'aime pas le manioc...
 
Voilà en résumer l'un des sujets qu'aborde cet excellent ouvrage, à mettre entre toutes les mains afin que les mentalités et les habitudes évoluent dans le bon sens.
 
Afin d'accompagner cette note, je me suis en quête d'une chanson de ma discothèque dont le titre comporté le mot "noir". Je suis tombé surle titre intitulé "En noir et blanc" de l'artiste Sefyu, très bonne chanson en parfait accord avec le sujet du jour. Bonne écoute.

podcast
A noter: Pour ce qui cherche (encore) une réponse simple sur l'origine des différentes teintes de couleurs de peau dans l'espèce humaine. Voici deux cartes du monde avec la répartition de l'énergie solaire reçu et la répartition des teintes de la peau dans l'espèce humaine. Je pense que cela est assez simple à comprendre même pour un enfant.
1872999470.png
270223197.png
 

16/07/2008

Ces T-shirts qui ont défrayé la chronique

Tout au long de l’année écoulée, on m’a beaucoup fait sur mes T-shirts dont certains sont pour le moins « provocateurs » ou « spéciaux » selon les personnes. J’ai donc décidé de les affichés sur mon blog afin de les immortalisés en quelque sorte.
J’en ai donc fais une sélection de sept T-shirt de ma garde robe, sept comme les sept péchés capitaux, les plus représentatifs de mon « originalité vestimentaire ».

816643420.JPG

Une petite chanson afin d'accompagner le sujet du jour, la bien nommé "T-shirt" des "Destiny Child".

 
podcast

En number one, le fameux : « Enjoy life – Eat out more often » pour les personnes ne possédant pas une culture anglo-saxon développé, le dessin accompagnons le slogan sera leurs donner une idée de la phrase « Eat out more often ».

68703206.JPG

 

En number two, dans  la série des « petits monstres », le : « Don’t feed my little monster ».

1136142646.JPG 1075050244.JPG


En number three, le : « I love bikini girls ».

1248636476.JPG
Puis le fait maison, le : « Hand made 59 ».

2128085126.JPG

Le modèle : « SSS » pour « Sea, sex and sun ».

58157227.JPG
Mon préféré, un autre T-shirt de la série des petits monstres, le T-shirt du « monstre à la montre ».

1041711387.JPG


Et enfin le dernier pour un entretien professionnelle réussi, le : « Mr Special – Genius at work ».

1997309836.JPG

Voilà ainsi s’achève ma présentation des sept T-shirts du « péché capital de la différenciation vestimentaire».

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu